CSN-bandeau-college-03.jpg

Actualités du collège

Jeudi 16 décembre, les élèves de la classe montagne ont passé la journée à Gourette et ont participé à des ateliers sur la thème du sauvetage en montagne.

Ils ont appris à utiliser une balise ARVA, à sonder la neige après une avalanche, quel matériel est nécessaire lors de la préparation de son sac à dos pour une randonnée… Dans l’apès-midi, ils ont participé à des exercices de sauvetage réalisés par des chiens-sauveteurs, et enfin, ils ont assisté à plusieurs héli-treuillages, dont certains concernaient des maîtres-chiens et leurs compagnons canins. La météo plus que clémente, l’accueil des intervenants et la présence des chiens, meilleurs amis des élèves, ont fait que cette journée restera dans les mémoires. Toute la classe et l’équipe enseignante remercie vivement tous les intervenants.

Voir les photographies 3ème sortie de la classe montagne : sauvetage en montagne

Le 17 décembre 2021 la fresque réalisée par les élèves de 4e2, 4e6 et des dispositifs ULIS et UPS du collège Henri IV à Nay a été terminée. Accompagnés par l’artiste Fanny Pierot, leurs professeurs d’arts plastiques Mme Bergez Pochelu  et Mme Babouin, Mme Forr leur Conseillère Principale d’Education et M Dubly Assistant Prévention et Sécurité, ils ont œuvré tous ensemble pour ce projet artistique d’ampleur. 

Le choix du lieu pour ce projet est stratégique puisqu’il se situe à l’entrée du tunnel qui mène aux installations sportives. De plus,  c’est un lieu de passage pour les parents et visiteurs qui se rendent à l’accueil du collège. D’octobre à décembre, les élèves ont participé à des rencontres avec l’artiste afin d’échanger sur le thème choisi au préalable en classe : mutation. De nombreux mots sont apparus tels que changement, transformation, évolution, émotions, environnement qui ont ensuite été traduits par les élèves sous forme de dessins. A partir de ces dessins, Fanny Pierot a proposé l’illustration finale. 

Elle a été projetée sur les murs pour tracer les contours. Il a fallu pas moins de 30 heures pour peindre tous les motifs : bâtiments, tuyaux, plantes, feuilles, animaux, etc., pour arriver à un ensemble cohérent. Tous ont pu se mettre dans la peau d’un artiste le temps des ateliers mis en place malgré le froid et la pluie. 

Cette action artistique fait partie d’un projet global dont l’objectif est d’embellir le collège grâce à l’investissement des élèves au sein de leur établissement scolaire. Ce projet a été réalisé avec le financement de l’établissement et du Foyer Socio Educatif du collège Henri IV.

Félicitations à toutes et à tous pour cette fresque très réussie !!!

A l'occasion des fêtes de fin d'année, le Secours Populaire a offert à ce bénéficiaires des colis alimentaires améliorés ainsi que des cadeaux.

Lire la suite : Collecte de boites de Noël pour le Secours Populaire

Les élèves de 4e2,  4e6 et des dispositifs ULIS et UPS ont rencontré l’artiste Fanny Pierot en présence de leur professeur d’art plastique Mme Bergez Pucheu et Mme Baboin. L’objectif pour les élèves était d’échanger ensemble sur le thème choisi au préalable en classe : « la mutation ». De nombreux mots sont apparus tels que « changement », « transformation », « évolution », « émotions », « environnement »…, et,  à partir de ce travail d’écriture les expressions se sont traduites en dessins.

Ces rencontres ont eu lieu deux fois au mois d’octobre puis l’artiste a travaillé avec l’inspiration artistique des élèves pour en faire une proposition.  Depuis fin novembre des groupes composés de six élèves ont commencé la troisième phase de ce projet artistique monumental…à suivre.

Voir les photographies Une fresque s’imagine puis se dessine

 

NAY
Une rencontre avec des ingénieures
à la cité scolaire

Élèves et intervenants réunis à l’issue de la rencontre. © BERNARD SEMERJIAN

Des ingénieures sont
venues témoigner à la cité
scolaire afin de faire
connaître leur profession et
combattre les préjugés qui
l’entourent.

Seuls 22 % des ingénieurs
français sont des femmes.
Certes cette proportion augmente,
mais très lentement.
La faible présence féminine
dans les études et professions
scientifiques est principalement
liée à la permanence de
stéréotypes tenaces selon
lesquels ces formations et ces
métiers seraient plutôt masculins.
C’est pour combattre ces
préjugés et susciter des vocations
qu’est née l’association
« Elles bougent ». Trois de ses
membres avaient rendezvous
au collège Henry-IV
avec les élèves de la cité scolaire
: Blandine Cailly, ingénieure
chez Total, Elodie Riquelme,
technicienne chez
Safran, accompagnées par
Denis Egalon, ingénieur chez
Safran.
Tous trois ont présenté leur
parcours, ils se sont efforcés
de déconstruire les stéréotypes
afin que les jeunes filles
n’hésitent pas à élargir leurs
choix et ne négligent pas les
métiers dans les domaines
technique, scientifique ou
numérique.
Cette intervention concernait
particulièrement les
jeunes filles du collège et du
lycée. Une trentaine d’élèves
volontaires de 3e, première et
terminale ont participé à ce
rendez-vous de deux heures.
Après une première séance
plénière, trois ateliers ont
permis aux élèves, en petits
groupes, de poser toutes les
questions, d’aborder tous les
problèmes et de nouer un véritable
dialogue enrichissant.

 

Un chantier réalisé par les élèves, puis un projet…

Tous les élèves du collège passent par là : l’entrée puis le tunnel qui mène aux installations sportives. Depuis quelques temps l’idée générale était d’embellir ce lieu de passage autant pour les élèves que pour les parents (il se trouve devant l’accueil du collège). Un groupe d’élèves a aussitôt répondu présent pour nettoyer et peindre les murs et le tunnel pour le rendre propre.  Il a fallu 4 demi-journées pour venir à bout du chantier. Félicitations aux élèves pour leur investissement et leur sérieux !

Ce n’est pas tout ! La seconde partie de ce projet a commencé et la troisième étape arrive… tenez vous prêts !

Voir les photographies Fresque murale du collège

On Monday, October 11th, we left school to go hiking and rock-climbing near Arrens Marsous, in the Val d’Azun . When we arrived there, it was freezing cold.The teachers split the class into two groups, one for the climbing and the second one for the hiking. After lunch, we swapped. We walked to  Suyen Lake in the National Park of the Western Pyrenees and along the lake to reach the Toue de Doumblas. This « toue » is a shelter for shepherds built under a rock a century ago.
We climbed the cliff of Arryoulet, some pupils found it hard and others, who had already practised this activity, enjoyed it. During the day, we overcame all the fears and apprehensions of rock-climbing and it was awesome !!

Lundi 11 Octobre, nous avons quitté le collège pour aller randonner et faire de l’escalade près d’Arrens Marsous, dans le Val d’Azun. Quand nous sommes arrivés, il faisait très froid. Les professeurs ont séparé la classe en deux, un groupe pour l’escalade, l’autre pour la randonnée. Nous avons marché jusqu’au lac de Suyen dans le Parc National des Pyrénées Occidentales, puis le long du lac pour atteindre la Toue de Doumblas. Cette toue est un abir pour les bergers construit sous un rocher il y un siècle.
Nous avons escaladé l falaise d’Arryoulet, certains élèves ont trouvé cela difficile, d’autres, qui avaient déjà pratiqué cette activité, se sont régalés. Pendant cette journée, nous avons surmonté nos peurs et nos appréhensions  de l’escalade et c’était génial !!

Voir les photographies Deuxième sortie de la classe montagne : randonnée / escalade

 ORGANISATION DES RENCONTRES PARENTS/PROFESSEURS

1er TRIMESTRE   2021-2022 

  • Rencontres des 6°1, 6°2 , 6°7, 6°8: Mardi 14/12/21
  • Rencontres des 6°3, 6°4 ,6°5, 6°6 : Jeudi 16/12/21
  • Rencontres des 3°1, 3°5, 3°6, 3°7  : Jeudi 06/01/22
  • Rencontres des 3°2, 3°3, 3°4 :      Lundi 10/01/22
  • Rencontre des 5°1, 5°2, 5°3, 5°7 : Lundi 17/01/22
  • Rencontre des 5°4, 5°5, 5°6, 5°8  : Mardi 18/01/22
  • Rencontres des 4°1, 4°4, 4°6: Mardi 25/01/22
  • Rencontre des 4°2, 4°3, 4°5, 4°7: Jeudi 27/01/22 

On Tuesday, September 14, we went to the « Pic d’Escurets » in the « Vallée d’Ossau ». We started at the « Col de Marie Blanque » and walked for two hours before reaching the summit.
Up there, we had our picnic and Manon B., Manon C., Zoé and Lily shared their cakes and sweets.
On our way down, we saw cows, horses, sheep, calves and vultures, one of the biggest birds in the Pyrenees. At the « Col de Marie Blanque », we stopped in front of a marble tablet and Mr Garceau explained us that it was erected there in memory of the Spanish Republican Guerilleros.
We had a very good time, we loved our first hike of the year and we were very excited to go back to the mountains. We particularly enjoyed the wonderful view and all the animals. 

See the pictures

Voir la version française Première sortie 2021 au Pic d’Escurets