CSN-bandeau-college-05.jpg

Actualités du collège

Formation à la médiation par les pairs

Le 27 novembre 2018 a eu lieu la formation des nouveaux élèves de 5e et 4e, recrutés pour devenir médiateurs. En ouverture de cette journée encadrée par l’équipe pilote et  la formatrice de l’Aroeven Aquitaine, M Cauquil leur a adressé un mot d’encouragement et de félicitation pour leur investissement pour l’amélioration du climat scolaire au collège Henri IV. Ils sont 15 élèves au total dont 10 nouveaux à participer au dispositif en place pour la troisième année. Les nouveaux médiateurs devront s’entrainer plusieurs semaines avant de mener une médiation.

Le but de la médiation par les pairs (par les élèves)  est de permettre aux élèves médiateurs de mener un entretien avec 2 élèves en conflit (les médiés) afin de les aider à s’écouter,  à discuter sur ce qui s’est passé, sur ce qu’ils ont ressenti et sur ce dont ils ont besoin pour mettre fin à leur conflit. C’est une médiation, pour, par, avec et entre les élèves. 

Ce dispositif est accompagné par l’association Aroéven Aquitaine.

Photo Médiation par les pairs

Légende de la Photo :

Les élèves médiateurs : Yann, Manon, Titouan, Zélie, Raphaël C., Alice, Florian, Amandine, Guilhem, Esther, Raphaël G., Zoé, Mathieu, Flavia et Séléna.

L’équipe pilote : Mme Fontagné, Mme Chiron, M Dubly, Mme Di Costanzo, Mme Cuyaubère, Mme Jouan et Mme Lamaille.

Chers parents,

Depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, nos élèves de 5°1/2/3/4/5 participent à un échange «virtuel» via Google Drive avec des élèves d’un établissement espagnol: l’IES ÍTACA de Zaragoza. 

Des parrainages seront prochainement établis entre les élèves espagnols et français volontaires afin d'avoir un correspondant avec qui ils échangeront divers projets: des projets individuels tels qu'une carte postale de Noël comprenant une petite présentation et une photo (décembre), une vidéo où les élèves pourront mettre en pratique tout le contenu travaillé en classe (courant mars-avril) et également des projets collectifs tels que des calendriers scolaires, des horaires de cours ou tout autre type de documents que les professeurs considèrent intéressant de travailler en classe.

La dernière activité de cette collaboration sera une rencontre entre les élèves des deux collèges  à mi chemin pour chacun, à Jaca, en Aragon, le mardi 30 avril 2019 . Au cours de cette journée, nous essaierons de favoriser au maximum les relations entre les élèves, à travers divers jeux et activités. 

Nous considérons qu’il s’agit d’une activité très motivante, essentielle au processus d’apprentissage d’une langue étrangère, car les élèves réalisent que l’étude de l'espagnol leur permet d’interagir avec des jeunes du même âge et de créer de nouvelles amitiés. Nous voulons ainsi éveiller l'intérêt de nos élèves pour la langue et la culture espagnoles et leur donner la chance de vivre de vraies expériences de communication en espagnol. 

Nous vous demandons donc, afin de procéder aux parrainages, de remplir  avec vos enfants la fiche d'inscription ci-dessous.

Nous nous tenons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Bien cordialement.

Mme Zanotti et Mme Fontagné

-« Une fois nos devoirs terminés en études, comment profiter de ce temps libre ? »

-« En découvrant ou redécouvrant de nouveaux domaines. »

-« Oui, mais lesquels ? »

 

Ce mardi 06 novembre 2018, de 10h à 11h, un assistant d’éducation – dit plus familièrement « pion » –  a permis à un petit groupe de 07 élèves de 6° de découvrir ou redécouvrir le puzzle d’observation.

 

Vous vous demanderez très certainement pourquoi le puzzle ?

Et bien parce que l'affaire demande et développe bien des qualités: la patience, la minutie, la psychomotricité fine, le sens de l'observation, la résistance à la frustration, la capacité à trier les données présentes, à comparer, juxtaposer, déduire, et surtout VIVRE ENSEMBLE car l’atelier est collectif.

 

Il s’agit dans cet atelier, comme dans tous les autres, de valoriser les enfants et leur prouver qu’ils savent tous, sans exception, faire de belles choses.

 

Pour commencer, ils ont assemblé le rouleau de puzzle, ce qui n’a pas été si simple que cela puisse paraître. Le rouleau est utilisé afin de stocker le puzzle en cours, au cas où, pour une raison X ou Y, l’atelier serait interrompu.

 

Ensuite, ils ont découvert les 100 pièces à assembler.

 

PUZZLE DU MONDE Les animaux

Il a été question de réfléchir à une méthode afin de débuter la réalisation.

 

Après discussion dans le calme et le respect, ils ont décidé de trier les pièces : les bords d’un côté, le contenu de l’autre.