CSN-bandeau-lycee-03.jpg

Actualités du lycée

Pour la dernière séance de cette année 2020 qui restera dans les mémoires comme une des plus chaudes jamais observées, comme une année où les accords internationaux sur le climat ne sont toujours pas respectés, comme une année où le vivant continue d'être pillé/exterminé/pollué, le club écologie a voulu finir une note optimiste.
 
Certains écosystèmes sont définitivement perdus, à jamais.
Les insectes disparaissent, ainsi que leurs services rendus. Les vertébrés déclinent partout sur la planète à cause des activités humaines. Les forêts sont rasées à une vitesse alarmante. Quant aux océans...
 
Mais si un écosystème n'est pas trop dégradé, il est possible de le restaurer. Souvent, "cela ne coûte rien", à part peut-être de ne rien faire, de le laisser tranquille !
La complexité de la nature est à la fois sa plus grande force de résilience, mais aussi le plus grand frein à l'action (l'Homme met du temps à comprendre les conséquences de ses actes).
 
Le cas de la restauration du parc du Yellowstone (un parc plus grand que les Pyrénées-Atlantiques !) est l'objet de ce document. C'est fascinant !
 
Prochaine séance, le premier jeudi de 2021 ! (CDI, 12h)

Télécharger la présentation
 
Aujourd'hui, au club écologie & résilience, on a parlé des mouvements de la jeunesse à travers le monde, et en France. Des lycées aux premiers emplois, en passant par les écoles du supérieur, de très nombreux collectifs se construisent, et se veulent acteurs pour construire le monde qu'ils souhaitent : un monde conscient des contraintes énergie/climat, et monde où chacun aura la place qu'il décidera de prendre, un monde respectueux de l'environnement dans lequel nous vivons, un monde pérenne.
 
Dans le diaporama illustratif, il est question de politique, d'action, mais aussi d'orientation scolaire. Il contient aussi des liens vers quelques vidéos ou site web pour approfondir la question.
 
Si toi aussi, tu veux dessiner en concret ton avenir, rejoins-nous !
jeudi 12h-13h, salle média du CDI
 
 

 

Du 30 novembre au 11 décembre 2020 au CDI du Lycée Paul Rey de Nay :

Exposition Cartooning for peace "Tous migrants"

 

 

"Cette exposition retrace le parcours complexe des migrants à travers des dessins de presse du monde entier. Des raisons du départ au processus d’intégration dans un nouveau pays, en passant par les obstacles rencontrés durant leur voyage, les dessinateurs de presse analysent en quelques traits cet enjeu majeur pour nos sociétés. Au fil des dix panneaux thématiques, leurs coups de crayon cassent les préjugés, dénoncent le rejet de l’étranger et montrent l’apport et la richesse de la diversité."

Visite réservée aux élèves et personnels de la cité scolaire.

Dans le cas de la crise sanitaire que traverse la France, les décisions politiques sont en partie motivées par des simulation numériques de la propagation possible de l'épidémie.
 
Deux avertissements :
/!\ Ce qui est présenté est UN modèle, et comme tous les modèles, il faut l'interroger. En particulier, ses limites et simplifications sont exposées.
 
/!\ un modèle NE PEUT JAMAIS SERVIR DE JUSTIFICATION à une décision politique. En particulier parce qu'une décision politique se base sur des choix arbitraires (quels secteurs de l'économie conserve-t-on ? combien de décès tolère-t-on ? etc.). Un modèle, aussi précis soit-il, n'est jamais un blanc-seing pour un gouvernement.
 
Résumé de la conférence :
Après une rapide contextualisation, on présente une modélisation presque vielle d'un siècle, mais facilement opérable aujourd'hui avec les moyens de calcul disponibles.
On l'applique au "système population française" pour essayer de prédire comment une épidémie peut se répandre à travers elle.
Le modèle SIR est le plus simple de tous les modèles, mais malheureusement trop simple pour être réaliste.
Le modèle est alors affiné, et une implémentation Python permet de produire des représentations graphiques interprétables pour différents scénarios (immunité acquise, ou pas ? confinement, ou pas ? vaccin, ou pas ?)
 
Enfin, une ouverture est faite sur des systèmes dynamiques encore plus complexes comme le "système climat", et le "système monde".

Jeudi 16 janvier 2020 a eu lieu la Journée « filles et maths : une équation lumineuse » à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour à l’initiative du Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applications.

Cette journée a pour but d’encourager les lycéennes à s’engager dans des études scientifiques et techniques. Il s’agit, à travers différents ateliers (conférence, théâtre forum, groupe de discussion, rencontres informelles avec des femmes qui les ont précédées ...), de leur montrer la richesse des métiers sur lesquels débouchent les études scientifiques mais aussi les différents obstacles à l’accès des femmes à ces domaines (préjuges et stéréotypes, problèmes institutionnels...).

Durant cette journée, 7 élèves de seconde ont pu découvrir un établissement d’enseignement supérieur, suivre une conférence de mathématiques donnée par une chercheuse, participer à un atelier sur les stéréotypes en sciences, rencontrer des femmes travaillant en lien avec les mathématiques et intervenir dans une pièce de théâtre-forum interactive qui met en scène une lycéenne à l’heure des choix d’orientation. 

Lire la suite : Filles et Maths à l'UPPA

Le club "écologie et résilience" rassemble chaque lundi de 13h à 14h des élèves et des enseignants motivés pour réfléchir ensemble aux questions de développement durable au lycée ou sur un plan personnel. Après un point d'information scientifique et culturel sur une thématique liée, la réflexion s'engage sur des actions concrètes à mettre en place.

Différents axes ont déjà émergé des échanges comme la consommation de viande à la cantine, le gaspillage alimentaire ou même vestimentaire, les objets inutiles,  le tri et le recyclage, le clean walk,... 

 

Le nombre de participants n'étant pas limité nous invitons tous les élèves intéressés à nous rejoindre  !

           Diaporama réalisé par M. Bourumeau

Lire la suite : Le club écologie et résilience du lycée

Le vendredi 11 octobre, les élèves de la spécialité NSI, accompagnés de leur professeur, M. Bourumeau, et avec la participation de M. Augier et Mme Roëlandt, ont pu assister au Festival  Machine Learning Data Science et Intelligence Artificielle qui se tenait du 10 au 13 octobre à l'ESC Pau, en partenariat avec l'UPPA.
 
 
 
Le matin, ils ont assisté à deux conférences :
* M. Pellegrini, enseignant-chercheur au Labri et à l'ENSEIRB-MatMeca, commissaire à la CNIL,a expliqué comment les traitements algorithmiques sont exploités par les plus grandes sociétés pour mieux comprendre notre vie privée. En effet, le développement et l'usage des traitements algorithmiques posent de nombreuses questions éthiques et sociétales : ils influencent des décisions qui sont prises à leur endroit et, dans le cas des traitements inductifs, les algorithmes d'apprentissage sont entraînés sur la base de jeux de données à caractère personnel. Les élèves ont été amenés à se poser la question : comment, dans ce cadre, les individus peuvent-ils garder la main ?
 
* M. Fan, triple champion d'Europe de Go, et membre de l'équipe Google Deep Mind, a raconté comment il est passé du monde du jeu de Go à l'informatique, et son rôle dans la victoire de la Machine sur l'Homme. Il a ainsi narré aux élèves son histoire, de son premier e-mail avec la société Deepmind à son match avec AlphaGo, puis celui de AlphaGo Vs Lee Sedol et enfin le match en ligne avec le nom de « Master ». Il leurs a aussi partagé l’événement vu de Chine et l’arrivée d’AlphaGo Zero et d'Alpha Zero.
 
En fin de matinée, les élèves ont visité le campus (en particulier l'IPRA), et ont rencontré deux thésards en sciences. Ils ont pu constater l'importance de l'informatique dans leurs travaux de recherche : l'un utilisant des langages spécifiques à l'algèbre formelle, et l'autre utilisant les langages spécifiques à la modélisation des fluides.

Le mois d'octobre est tous les ans riche en rencontres littéraires au lycée Paul Rey. De nombreux auteurs viennent rencontrer nos élèves de seconde et de première à l'occasion du Festival de littérature noire et policière "Un aller retour dans le noir" de Pau et du Salon du livre jeunesse "Frissons" qui se tient à Bordères.

Cette année les auteurs de romans noirs sont venus des quatre coins du monde et ont fait voyager nos élèves de Première ! 

Kike Ferrari est argentin. Il a rencontré les élèves en classe d'Espagnol. Les échanges autour de son travail d'écrivain, de sa vie aux multiples facettes et de son parcours professionnel dans le monde littéraire ont donc eu lieu en langue Espagnole. 

Lire la suite : Le rencontres littéraires d'octobre au Lycée