CSN-bandeau-college-05.jpg

Le collège Henry IV propose à vos enfants de découvrir ou d'approfondir ses connaissances de l'occitan.

Qu'est-ce « l'occitan » ?

En soi le mot n'est qu'un terme générique englobant l'ensemble des langues régionales du sud de la France.
Au collège Henry IV, nous étudions l'une de ses variantes gasconnes: le Béarnais.
Une telle possibilité offre à tous une force et une chance. Comprendre la région dans laquelle nous vivons, que l'on en soit ou non natif, comprendre sa spécificité, sa toponymie. Apprendre sa culture et son patrimoine historique, littéraire, gastronomique, architectural, biologique, apprendre ses légendes, ses fêtes. Ceci nous permet de développer notre créativité, notre ouverture d'esprit mais aussi notre intégration à la société.

Apprendre une des langues régionales du sud de la France, pourquoi faire me direz-vous ? Qui de mieux que Jean Jaurès pour vous l'expliquer ?

«J’ai été frappé de voir, au cours de mon voyage à travers les pays latins que, en combinant le français et le languedocien, et par une certaine habitude des analogies, je comprenais en très peu de jours le portugais et l’espagnol. Si, par la comparaison du français et du languedocien, ou du provençal, les enfants du peuple, dans tout le Midi de la France, apprenaient à trouver le même mot sous deux formes un peu différentes, ils auraient bientôt en main la clef qui leur ouvrirait, sans grands efforts, l’italien, le catalan, l’espagnol, le portugais. Et ils se sentiraient en harmonie naturelle, en communication aisée avec ce vaste monde des races latines, qui aujourd’hui, dans l’Europe méridionale et dans l’Amérique du Sud, développe tant de forces et d’audacieuses espérances. Pour l’expansion économique comme pour l’agrandissement intellectuel de la France du Midi, il y a là un problème de la plus haute importance, et sur lequel je me permets d’appeler l’attention des instituteurs». 

Jean Jaurès, Revue de l’enseignement primaire du 15 octobre 1911

Que propose le collège ?

Dès la sixième, deux possibilités s'offrent à vous :

  • "L'option” qui permet à tout enfant, qu'il ait déjà ou non quelques connaissances, de découvrir et d'apprendre de façon très progressive jusqu'en classe de troisième, le béarnais et son environnement socioculturel. Ceci à raison de deux heures par semaine. L'option occitan est un atout majeur pour l'apprentissage de l'espagnol et ultérieurement l'obtention du brevet ou d'une mention.
  • " La section bilingue” qui permet une continuité pédagogique pour les enfants ayant déjà suivi un cursus identique dans une des écoles primaires de la « Vath Vielha » (Asson, Bordes, Coarraze... ou Calandretas).En plus de l'étude de la langue, les enfants y reçoivent un enseignement en occitan de l'histoire, géographie, éducation civique et morale selon les programmes nationaux en vigueur. Cette section s'adresse donc plus particulièrement à des enfants ayant déjà une bonne maîtrise de la langue mais rien n'empêche un enfant qui n'a pas été scolarisé en section bilingue au préalable et qui aurait acquis un niveau de compréhension suffisant de s'y inscrire.
  • Des projets culturels, artistiques ou autres. L'an passé 2019, les élèves ont participé avec l'école d'Asson à l'animation en première partie d'un concert musical. Ils ont fait des affiches pour le Carnaval de Nay. Cette année 2020, le projet – malheureusement écourté pas la situation sanitaire – en collaboration avec le Cap'Òc et Canopé a permis à nos élèves de 5° de vivre une "résidence d'artistes”, musiciens et danseurs professionnels sur un thème d'actualité : AIGA, l'eau.
  • Un suivi scolaire très personnalisé de chacun des enfants inscrits dans l'une ou l'autre des sections dans une ambiance solidaire d'inter-action, d'écoute, de tolérance.

L'occitan au collège : les élèves de l'année 2019-2020 vous en parlent dans un nuage de mots...